AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'm nothing but...[Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mystral A. Niceveen
Ghost - "A"
avatar


MessageSujet: I'm nothing but...[Terminée]   Jeu 13 Oct - 21:51




Mystral Aislin Niceveen


Bonjour! 
Je m'appelle Aislinl Niceveen. Mon prénom veut dire "rêve" en irlandais. Mais apelle-moi "Mystral", parce que c'est le nom que je porte aujourd'hui. Mon numéro d'identification sur cette île est le H1G6-NV390. Mais souvent, dans mon quartier on m'appelle Ghost. Je suis un pti gars. Je mesure 1m67 et ma couleur favorite est le NOIR.
En parlant de quartier, les scientifiques, après leur test à la noix, m'ont envoyé dans le quartier NOIR, mais ça me convient pas vraiment, alors je visite ailleurs parce que selon mon caractère il parait que c'est celui qui me correspondait le mieux. J'ai 19, mais physiquement je semble en avoir 19
Je suis un TYPE 1 et de rang A. Je fais également partie des exilés forcés sur cette île, et je suis originaire de Dublin, en Irlande, mais j'ai vécu aussi en Ecosse et en Amérique. De plus, mon appartenance au type 1 m'offre les capacités suivantes Physiomorphing, capacité a rendre mon corps ectoplasmique, et non tangible, non solide (je peux dès lors traverser les murs), mon corps à une température corporelle très basse (trop même pour un être vivant) mais en contrepartie, j'ai quelques faiblesses comme ne pas être prix au serieux (qui le ferait envers un gars qui capable de changer de visage comme de chemise et qui peut traverser les murs comme un fantôme?), une très faible constitution et très mauvaise tolérance à la nourriture solide.

Dans le domaine personnel, je suis Bisexuel




ANALYSE PSYCHOLOGIQUE
I'm a lonely rider, I'm an outsider... ❧ 
Je porte le noir, mais c'est aussi une couleur qui me correspond au niveau spirituel. La joie de vivre, a oublié de m'emporter avec elle dans son traîneau. Habitée par la haine et la rancune, pour une raison que je ne pourrais même pas énoncer, je suis envieux de tous ces gens autour de moi, qui passent sans me voir parce que je ne vaux pas grand chose aux yeux d'autrui. Je n'existe que lorsqu'on a besoin de mes capacités assez...particulières. Alors forcement, ça donne pas vraiment de s'attacher au gens, de vouloir apprendre à les connaître. Puisqu'on m'utilise, j'ai décidé que j'allais aborder les gens pour les utiliser aussi.

Je suis un gars rancunier, préférant une vengeance glacée, à une réplique cinglante. Je n'oublie jamais le visage de celui qui m'aurait fait mal. Même si parfois je peux mettre des années à me venger de quelqu'un, je finirais toujours par gouter ma revanche. Je suis du genre borné, et me faire changer d'avis est une chose que peu peuvent se vanter de réussir. Et bien souvent quand je change c'est parce que je viens d'avoir une idée encore pire que celle d'avant.
Je suis cynique. Essayer d'avoir une conversation avec moi ne mènera a rien...je suis persuader d'avoir raison, et vous aurez toujours tort. Essayer de me faire sourire, peut-être que je le ferais pour me moquer de vous, ensuite je trouverais toujours quelqu'un a dire ou a faire pour vous rappeler que je ne vaut pas la peine que l'on s'occupe de mon cas. Et pourtant dans le genre "tenace" je suis pire qu'un animal qui tient a son os. Je pense pouvoir dire que j'ai bien plus de défaut que de qualités. Je pourrais faire une liste longue des premiers et je ne verrais pas quoi mettre pour les secondes.

Mon passe temps favoris est de faire chier le monde. De rabaisser les autres, en sachant que je ne vaut pas mieux qu'eux. Mais l'important c'est de croire qu'on est quelqu'un, même si ce n'est pas vrai!

Une petite chose, je ne suis pas ici de ma propre volonté, alors n'essayer même pas de croire que il y a quelque chose de bon en moi. Je suis persuadé que ce n'est pas le cas. Et si vous penser que parce que j'ai une jolie bouille, vous pouvez essayer de me faire confiance je prefère vous dire de suite que ce n'est pas la peine. Je ne vaut surement pas l'intérêt que vous me portez...après tout, même mes propres parents n'ont pas voulu de moi quand ils ont su ce que j'étais...alors a quoi bon? Et cela dit, ce n'est pas l'idée de devoir tuer pour atteindre mon but qui me fait peur...ici je ne peux pas le faire, j'ai pas encore trouvé comment, mais ça ne saurait tarder. Ma vie n'a aucune valeur à mes yeux, alors si je dois me détruire pour détruire les autres, je le ferais.

J'adore me moquer des autres et remuer le couteau dans les plaies grandes ouvertes. En bref, je suis un salaud fini, et je vous rassure, je le vis plus que très bien!



ANALYSE PHYSIQUE
I'm a stranger in the mirror ❧ 
Parfois quand je me regarde dans le mirroir je ne peux pas m'enempêcher. Je grimace et je balance mon poing dans ce dernier. Voir mon sang couler ne m'effraie pas, mais je me sens vivant, de cette manière...cette douleur elle est à moi, pas seulement aux autres...

J'ai de longs cheveux noirs, quasiement toujours tressés, pour les rendre moins encombrants. Les filles jalouses ma chevelure noire de jais, mais c'est a ce demander ce qu'elles peuvent bien lui trouver. Je l'échangerais volontier contre une tignasse d'or...des fois. Et c'est d'ailleurs ce que je fais, lorsque j'en ai marre. Il faut dire que lorsqu'on est physiomorphe, c'est de suite plus embêtant de se décrire, parce qu'on a rarement le même visage deux jours de suite. Mais, on naït avec un corps, et cette apparence là nous suit malgré nous jusqu'à la fin de notre vie, aussi courte soit-elle. Et c'est cette apparence là, que je m'en vais vous décrire.

Je disais donc, des cheveux d'un noir profond, une peau aussi blanche que celle d'un cadavre, et aussi froide que ce dernier. Les veines qui courent sous ma peau, sont bien visible, presque comme si ma peau était translucide, et qu'une trop vive lumière pouvait la faire disparaitre. Et dans le fond ce n'est pas faux, mais on verra ça plus tard. Mes yeux sont rouges. Non, en réalité ils sont d'un marron rougeatre, mais pour parfaire mon apparence glauque a souhait, j'ai décidé qu'ils seraient rouges, et ils le sont.
La tenue que je prère porter, est des plus simples. Un sarrouel noir, un t shirt qui ne couvre que le haut du torse, et epouse se dernier comme une seconde peau, et un longue echarpe en tissus d'un blanc immaculé dans lequel je m'enveloppe parfois. Mon apparence fait presque pitié, mais je m'en moque.

Je n'ai pas une force physique suhumaine, non je suis même plutôt faiblard dans mon genre. Mais je reste un homme, et sous le coup de l'adrénaline, je suis capable de rendre les coups. Je sais me deféndre, à ma manière, et je sais me battre s'il le faut. Je ne me laisserais jamais faire sans répliquer, c'est mon genre. Même si je n'ai aucune chance de gagner, j'aurais la rage jusqu'au bout.

Oh, je ne vous le dirais pas, mais me fixer droit dans les yeux c'est pas une bonne idée...parce que c'est le seul contact dont j'ai vraiment besoin, pour parfaire mon deguisement...si jamais je dois prendre votre apparence.

Par moment, il arrive que je puisse rendre mon corps solide. Mon apparence vacile, c'est comme si j'étais constituer de particules à la fois liquide et non tangible. Je peux alors traverser les murs...en pierre, en terre, en béton. Par contre les matière en acier ou en fer je ne peux pas. Aller savoir pourquoi. Et hmm...des fois mon pouvoir ne m'obeis plus...ça l'est déja arriver....de me retrouver bloqué...Dans un mur...mais il est interdit de ce moquer!

De même, si on me dit "dégage", je ne suis plus capable de rentrer dans une maison. C'est comme si j'avais quelque part en moi, cette malédiction qu'on certains esprits, ou certains vampires et qui sont incapables de rentrer dans les endroits où leurs présences n'est pas désirées.



HISTOIRE
I was walking in the shadows...so nobody cares... ❧ 
Vous savez, dans le monde il y a plusieurs type de gens. LEs gens qui rêvent d'avoir une famille, qui en ont une et qui chérissent leurs enfants quoiqu'il puisse arriver...et il y a des gens qui veulent une famille, mais qui quand elle arrive ne sont plus très sur de la vouloir. On trouve aussi des parents totalement normaux, n'étant même pas au courant de porter en eux le gène latent des alters...et la encore on peut diviser cette catégorie en deux: ceux qui élèvent leurs gamins comme le plus beaux des trésors, et ceux qui le rejettent de tout leur être.

Mon histoire commence comme ça. Dans le dernier cas.

Ma mère m'a mis au monde. Elle esperait tant avoir une fille. Mais non, j'étais un petit gars, frèle, fragile, qui respirait à peine. Mais pourtant déjà, là je m'accrochais à la vie comme un chien à son os. On se demande presque pourquoi. Tout aurait été plus facile si j'avais choisit de ne jamais pousser mon premier cri, de ne jamais ouvrir mes yeux. Je me demande parfois, si elle aurait au moin sfait semblant de pleurer, d'être triste d'avoir perdu le seul enfant qu'elle aurait jamais.

Enfin toujours est-il que je né, que j'ai poussé mon cri. J'étais bien là. Bien vivant. Je ne me souviens pas de tout ça. Mon premier vrai souvenir, je dois avoir 5 ans. Et c'est la main de cette femme que j'appelle "Maman" qui gifle ma joue violement. C'est un souvenir joyeux, vous ne trouvé pas? Pour moi ça l'est...parce que c'est le seul contact que je peux avoir avec elle. Elle me déteste, sans que je comprenne pourquoi. Elle refuse de me toucher. Mon père? Il est parti, peu après ma naissance. Et elle, elle "subit" ma présence" qui lui rapelle chaque jour qu'être naïve et amoureuse ça gache une vie pour toujours. Surtout avec un marmot.

Mais a force d'entendre tout ça, même quand on est gosse, on a qu'une envie "disparaitre, pour que Maman soit heureuse" alors,je lui demande.

"Maman, tu veux que je disparaisse?" avec ma petite voix innocente.

Je me souviens son regard, et sa voix, triste qui me réponds "Comme si tu étais capable de le faire..." avant qu'elle n'allume sa cigarette. Je me souviens que je lui ai sourit, et que j'ai disparu. Je revois ses yeux qui s'aggrandisse alors que mon corps disparait peu à peu. Je revois la cigarette qui tombe sur la moquette. Je vois la panique dans ses yeux quand elle me cherche, puis l'espoir qui l'envahis. Et je l'entends qui crie "Mon dieu! C'est possible? Il suffisait de demander?" et elle se met a rire. J'entends la porte qui claque. Moi je n'ai pas bougé. Je suis incapable de faire machine arrière, je ne sais même pas comment je suis capable de faire ça. Je suis devenu une ombre, comme celle qui couvre les murs. Et j'ai froid. J'ai terriblement froid. Mais personne ne me voit, personne ne le sais. Et soudain la cigarette qui embrase la moquette. J'ai peur. Alors je cours. Le feu. La maison prends feu. J'essaie de passer à travers le mur, mais impossible, et je comprends. J'ai retrouvé mon corps. J'ignore combien de temps je suis resté seul dans cette maison avant que le feu ne se déclare. Mais assez longtemps pour retrouver mon corps. Je pleure. Je hurle.  Heuresement on m'entends...

"Pauvre enfant" qu'on dire de moi, lorsqu'on m'aura sorti de là.

J'ai été abandonné par ma mère. Elle n'a jamais voulu de moi. Personne ne voudra jamais de moi. A l'orphelinat, je fuit les autres. Je refuse le moindre contact. Même quand je suis malade. J'ai toujours froid. Un froid qu'on ne pourra jamais chasser. Et un jour le verdict tombe. Je ne suis pas un humain comme les autres. Je suis différent. Alors on commence à me montrer du doigt. En même temps...y'a que les pas humains qui peuvent devenir invisible, traverser les murs, ou être un caméléon humain.

J'ai fuit l'orpheinat, j'ai grandit à l'école de la rue. J'ai volé, j'ai piller des magasin, des maisons. Et j'ai tué. J'ai tuer, parce qu'une fois mort, je pouvais avoir toutes les informations qu'il me fallait pour reproduire un corps à la perfection. Etre physiomorphe c'est adopter l'apparence d'une personne qu'on a tué. Un simple contact occulaire suffit, mais lorsque l'autre meurt en face, je peux vraiment devenir lui, et pas seulement être une doublure. Et je tue...je tue...j'ai tellement de sang sur les mains, que lorsque je me reveille un matin, les lourds bracelet de faire à mes poignets me semblent si ridicules.

Je ne sais plus vraiment comment ils m'ont eu. Ni comment ils ont reussi à me mettre ces horreurs aux poignets. Mais je n'ai pas pu m'enfuir. C'est a croire qu'ils m'ont cherché et observé pendant des années, pour savoir comment faire. L'idée ne me fait même pas sourire. Je ne suis pas amorphe, mais on pourrait le croire. Je suis incapable de ressentir la moindre emotions. En moins il n'y a qu'avidité, froideur, méchanceté, cynisme. Je n'ai jamais eu d'amour, et je ne sais même pas ce que ça fait que de le ressentir. Peut-être qu'au fond je cherche juste quelqu'un comme moi qui soit capable de me comprendre et de m'apprecier pour ce que je suis. Mais je doute que ça existe.

Et puis je suis arrivé sur cette île. J'ai essayer de m'enfuir. De briser mes chaines. D'enlever ce piercing qu'il m'ont fait, en me disant de ne jamais l'enlever. Ce qui s'est passé après je n'en sais rien. Je me souviens juste de cet episode de mon enfance, et du dédale des rues où je vis. Pour moi, j'ai toujours vécu ici. Je ne me souviens ni mon âge, ni même si le prénom que je porte est le vrai ou celui que l'on m'a donné ici. Mais j'erre comme un fantôme. Ghost. C'est le nom que l'on me donne dans ce quartier tout noir qui me ressemble tellement. Mais je m'appelle Mystral. Je ne suis qu'un courant d'air au milieu de gens tous plus influants et plus forts que moi.

En vérité, en arrachant mon bi-loc, j'ai déclencher le système d'urgence...et c'est pour ça que je ne me souviens de rien. Mais ça...c'est top secret...parait-il. Et de toute manière je ne m'en souviens pas.




Derrière le miroir

Pseudo :
Âge :26 ans
Double compte :YEP! Je suis le BIG BOSS
Avis sur le forum :<3 
Quelque chose à ajouter :MA HARPIIEEEEEE
Code : Validé par Muraki




codage par Kuru-sama
Revenir en haut Aller en bas
 
I'm nothing but...[Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie d'Eden :: 
Avant tout...
 :: Présentations :: Dossiers Validés :: Type 1
-
Sauter vers: