AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chroniques des Oubliés: Section Bad Carré

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Chroniques des Oubliés: Section Bad Carré   Mar 9 Avr - 20:27

Parce que le Bad Carré, lui aussi a ses histoires bizarres qu'il faut raconter au bas peuple d'Eden qui ne fait pas partie de quatuor, non ce quintet d'exception...nous allons commencer par une histoire, qui commence comme toutes les histoires, mais pas par il était une fois, simplement par le début.


Chapitre 1: Tout est histoire de FIL

C'était un jour radieux de grand soleil que ce jour où tout arriva. Chacun des membres du Bad Carré -le groupe de beaux gosses sadiques et pervers de cet institut de recherche hors normes, que tout le monde connais d'une quelconque manière- étaient tous occupés à leur manière. Hadès suçait ses framboises -celle de sa tarte hein-, Sanosuke emmerdait Senji en profondeur comme toujours, Shun apprenait l'équitation à son frère devenu grand, le petit dernier du groupe, Tianeth, faisait sa ronde en lambinant sur le toit...et Jade...

Jade...s'il n'existait pas. Et bien il faudrait l'inventer. Jade, troisième membre de ce Bad Trio devenu Carré. L'Okama Blond aux yeux verts, surfait sur internet. Il tentait désespérément d'atteindre la page de paiement de sa nouvelle robe qu'il avait ardemment désiré quand soudain...

"Je le savais que j'étais nulle!!! Voilà, ça marche plus...je n'aurais jamais cette robe"

Occupé à se morfondre, il n'entendit pas le NOM-NOM diabolique qui venait de derrière son bureau.

"Mais pourquoi ça marche paaaaas" se désespéra-t-il en frappant la pauvre souris en forme d'ananas sur son tapis.

La pauvre souris n'avait rien fait, mais il fallait bien que quelqu'un prenne, et Jade pensait bien être tout seul. Il n'avait personne sur qui se défouler, personne avec qui s'envoyer en l'air, personne sur qui répondre des rumeurs fausses et dégoûtante -même si ce n'était pas vraiment son genre-, bref il n'avait personne sous la main.
Il se prit la tête entre le main, se demande comment il allait bien pouvoir faire, pour régler le problème, lui qui avait un gros problème avec la technologie. Peut-être que les autres membres de son groupe allait pouvoir l'aider.

Mais la simple idée de toucher son téléphone pour les appeler le désespérait. Alors il allait attendre que les autres vienne à lui. En attendant il continua de déprimer.


Et c'est aloooooooors....qu'on entendu un éclat de rire dans le couloir qui menait à la salle que Sano et Shun avaient fait aménagé spécialement pour ce groupe de fatigués du cerveau qu'ils étaient.

"C'est une perspective fort intéressante Hadès" disait le grand brun à lunette qui répondait au nom de Sano.

"Evidemment, j'ai toujours de super bonnes idées. En plus on filmera tout ça, ça doit rester dans les annales" lui répliquais l'autre brun, poupée artificielle et sex-addict du groupe.

Le dernier mot les fit de nouveau rire tandis qu'ils pénétraient -oh les cochons!- dans la salle.

"Oh tiens! Jade! Comme c'est bon de te voir" dirent-ils en coeur.

Le Bad Trio était aujourd'hui réuni dans cette pièce, pour le meilleur, et pour le pire. Le meilleur fou rire du siècle pour les deux bruns, la pire honte de sa vie pour le blond.

"Ah vous tombez à pic tous les deux! J'ai un problème" dit Jade, en souriant, vraiment heureux de les voir.

Il exposa son problème aux oreilles grandes ouvertes d'Hadès et Sano, qui se lancèrent un regard en souriant. Leur compère était une brèle en technologies modernes, ils le savaient, c'est pourquoi ils ne se roulaient pas encore par terre en riant. Mais ça, ça ne saurait tarder.

Sanosuke, prit place devant l'ordinateur, tandis qu'Hadès venait se mettre sur ses genoux, donnant naissance à des propos graveleux qu'on va taire ici.

"Normal que ça marche...la connexion est coupée..."

NOM-NOM-NOM-NOM-NOM

Les deux bruns se regardèrent en fronçant les sourcils. Et en se levant ils allèrent jeter un oeil derrière le bureau. Le spectacle qu'ils virent...et bien même eux ne savaient pas comment réagir.

"Jade...tu t'es remis avec ton ex?" demanda Hadès, en souriant.

"Non. Je vous ai déjà dit que Haru et moi c'était fini...pourquoi..."

"Et bien tu aurais du le garder...c'est un sacré bon pirate informatique tu sais..." dit Sano, en se retenant de rire.

"C'est pas sympa de se moquer de lui...a moins que ce soit de moi..." dit le blond en s'approchant de ses compères et en jetant, à son tour, un oeil derrière le bureau.

NOM-NOM-NOM-NOM-NOM


Ce bruit étrange et diabolique, n'était que le bruit que faisait le deuxième blond de la pièce, qui essayait de couper avec ses dents, le câble qui offrait internet à l'ordinateur.

"C'est ridicule" articula Sano, avant d'exploser de rire.
"Pathétique" rajouta Hadès en se tenant les côtes.
"Haru?!" dit Jade, surprit de le trouver là.

NOM-NOM-NOM-NOM-NOM

Le fou rire passé, les deux bruns se rapprochèrent de Jade, et posèrent chacun une main sur l'épaule de blond.

"Il t'aime encore tu crois?" questionna Sano.
"Ce serait vraiment dommage pour lui" fit Hadès, d'un air moqueur.
"Mais il le sait que c'est fini...il est pas...con"

Le regard que lança Haru à Jade fit de nouveau pouffer de rires les deux bruns.

"Tu te venges pas de la meilleure façon qui soit tu sais" dit Sano à Haru.

NOM-NOM-NOM-NOM-NOM

"Il m'a jeté comme une merde..." dit Haru, le fil ethernet dans la bouche.

NOM-NOM-NOM-NOM-NOM

Et un nouveau fou rire agita les deux bruns. Ils en pleuraient même. Quelle histoire. Pour une séparation qui datait de quelques années en arrière. C'était même plus qu'il s'accrochait comme une tique là le petit. C'était pire.

"Faut réfléchir avant de branché les gens" dit Sano.
"D'ailleurs, si on allait mettre le courant ailleurs?" répliqua Hadès.

Et il se marrèrent de nouveau.

Depuis ce jour...le Carré à un lapin, qu'ils ont nommé Haru...Et qui lui...ne touche pas au fil électrique. Jade a pu commander sa robe. Le vrai Haru quant à lui, est toujours derrière le bureau a NOMMER le câble ethernet. Et parfois, la nuit, on peut entendre d'étrange bruit qui vienne de cette salle interdite aux plus jeunes enfants. Ce n'est que Haru qui rumine d'avoir été abandonné comme une merde, sans la moindre explication.
Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques des Oubliés: Section Bad Carré
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ANIMATION : campagne Chroniques Oubliées au centre-ville
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Le "Carré Bleu"
» Section PA ?!
» tour carrée et tour ronde...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie d'Eden :: Archives de l'Académie-
Sauter vers: